don't move

don’t move | Paris 2ooo

Premier dispositif : une tige d’acier de 3m5o supporte une barre horizontale sur laquelle les lettres de “don’t move” s’appuient. Grande tige dont l’équilibre précaire est perturbé dès que l’air pénètre ou se modifie dans le hall d’accueil du festival de danse contemporaine où est installé cet objet fragile. Son mouvement est dicté par les déplacements du public. Sculpture contradictoire, à l’opposé de l’injonction dont elle est porteuse, “don’t move” bouge tout le temps… Deuxième dispositif : une rose des vents. 4 syllabes mu /ta /ti /on occupent les extrémités de la girouette. En observant le mouvement lent de l’objet qui tourne, il est parfois loisible de lire “mutation”. Ce moment marque l’apparition des sculptures typographiques dans les œuvres d’Agrafmobile. Ces objets haut perchés et vibrants sont les descendants directs des forêts de signes de “takalefaire”.

  • crédits

    conception et réalisation: Malte Martin
    avec l'assistance de Morad Tangui

Maison POC

Pour l'exposition Maison POC Économie circulaire de Design is capital, Agrafmobile a réalisé cette fresque dans l'ancien Couvent des Clarisses actuellement réhabilité par l'équipe de Saisons Zéro.

Elle marque un signal pour la transformation du lieu et tisse un lien entre sa cour et le quartier. Des échanges avec les habitants ont ainsi eu lieu

Pour découvrir toute la programmation de l'exposition, rendez-vous sur le site de l'exposition conçu par l'équipe d'Agrafmobile: maisonpoc-ecocirculaire.net