mots publics 2009

mots publics | intérieur-extérieur | Paris 2009

La rencontre avec Marie Richeux a ouvert une nouvelle variante de “mots publics”: le voyage entre public et privé, l’intérieur et l’extérieur, la parole à voix basse, passer par le filtre d’une auteure. Comment faire entendre/lire dans l’espace public, ce qui a priori habite à l’intérieur, tant à l’échelle de la ville qu’à celle de l’individu? Comment rendre public, en cœur de cité, des mots qui, d’ordinaire, n’y sont pas entendus?

Malte Martin a laissé typographiquement la légèreté et fragilité de ces textes écrits à la machine à écrire de l’auteur. Les signes “tu es ici?” ou “nulle part précisément” rayonnent de loin de cette manière simple et abrupte qu’évoque Marie Richeux dans les langages qu’elle rencontre. De loin des repères, de près des questions.

En octobre 2009, un dispositif visuel et sonore conclu la saison avec une déambulation dans les sous-sols du square des Cardeurs qui fait circuler les visiteurs entre un espace intérieur et extérieur, ici et ailleurs, l’intime et le public.

mots voyageurs #2

Pour ce projet, initié par Malte Martin, chaque jour du mois de septembre, deux mots seront affichés avec une présentation étymologique pour retracer leur voyage avant d’arriver dans la langue française.

Pour cette installation, qui célèbre ainsi le métissage de la langue commune, nous avons eu le plaisir de recevoir des créations de graphistes et de typographes du monde entier.