iconslip | Chaumont 2oo9

Le dispositif visuel “Timeslip” du programmeur plasticien Antoine Schmidtt, est une œuvre nous reliant en temps réel aux informations de l’AFP. Elle les transmet sur scène en les conjuguant au futur… Cette performance a été menée lors des ateliers de recherche et de création organisés à Chaumont par la compagnie Sound Track. Ateliers ouverts au public, proposant des travaux de recherches, d’improvisations et de rencontres entre créateurs visuels et sonores.

Malte Martin, en réponse, élabore une correspondance visuelle. Puisant dans le langage des pictogrammes préfabriqués, il remixe des monstres iconographiques, échos à l’oracle de “timeslip”. Il met au point un dispositif de coupe. Il partage les signes en moitiés bien reconnaissables. Il les accole pour suivre le discours d’Antoine Schmitt, en un défilement effréné au rythme soutenu de la production musicale, elle aussi jouée en direct, par Patricia Dallio et Jérôme Soudan, créateurs sonores. Il s’attaque ainsi, en parallèle, à un autre mode de prêt-à-regarder, de prêt-à-comprendre. En assemblant les moitiés de pictogrammes, il dérive le prêt-à-penser en un mouvement de donner-à-penser en court-circuit… En mariant deux banalités, il concocte un singulier raccourci, entre deux pôles inattendus. Il nous offre une nouvelle figure que Tristan Tzara, grand maître de l’exercice au plan littéraire, lui aurait sans nul doute envié — dans la sphère de l’image.

  • partenaires

    Le Nouveau Relax de Chaumont
    Arts Vivants 52
    Le lycée Charles de Gaulle
    Le Journal de la Haute-Marne – jHM.fr

    soutiens
    DRAC Champagne-Ardenne
    Région Champagne-Ardenne
    Conseil Général de Haute-Marne
    Ville de Chaumont

  • crédits

    conception iconslip: Malte Martin/Stéphane Buellet assisté dans la réalisation par Cerise Heurteur
    dispositif sonore: Patricia Dallio et Jérôme Soudan
    dispositif robot «Paul Hoc»: Stéphane Buellet et Patrick Paletta (Atelier Chevalvert), créé au sein d'Objetgraphik

mots voyageurs #2

Pour ce projet, initié par Malte Martin, chaque jour du mois de septembre, deux mots seront affichés avec une présentation étymologique pour retracer leur voyage avant d’arriver dans la langue française.

Pour cette installation, qui célèbre ainsi le métissage de la langue commune, nous avons eu le plaisir de recevoir des créations de graphistes et de typographes du monde entier.