90 degrés

90 degrés | Fontenay-sous-bois 2008

“‘90 degrés’ est l’histoire de deux murs. L’un tourné vers la rue voit passer les voitures, les camions, les vélos et l’autre donne sur le parc, il voit déambuler les piétons, les poussettes, les chiens et reçoit les ombres animées des feuilles des arbres. Ces deux murs se parleront en cadavre exquis, de l’un à l’autre. Phrases qui tournent au prochain coin à gauche, changent de sens, en redemandent.” Sur des planches en bois peintes en blanc qui se rejoignent en coin, les phrases tournent court et à angle droit: cadavre exquis en équerre écrit par Christine Rodès. L’installation est une sculpture typographique urbaine, un mobilier urbain fait pour accompagner les va-et-vient des uns à moteur et des autres à pieds.

mots voyageurs #2

Pour ce projet, initié par Malte Martin, chaque jour du mois de septembre, deux mots seront affichés avec une présentation étymologique pour retracer leur voyage avant d’arriver dans la langue française.

Pour cette installation, qui célèbre ainsi le métissage de la langue commune, nous avons eu le plaisir de recevoir des créations de graphistes et de typographes du monde entier.