paysage modulaire

Sculpture murale qui se compose, décompose et recompose à souhait. Les formes archétypales de triangles, carrés et ronds en volume permettent des combinaisons à l’infini. Pour former des skylines, des silhouettes, des paysages… ou tout simplement des ronds, des carrés et des triangles.

Le designer et plasticien Malte Martin, en résidence depuis 2015 à Houdremont, la scène conventionnée de La Courneuve, a conçu un vocabulaire visuel pour ce lieu culturel: des formes simples qui permettent de former des ensembles, des phrases, des totems qui rayonnent sur le territoire de la Courneuve. Il imagine en écho, cette fois à l’intérieur du bâtiment, la construction d’un paysage modulaire, élément sculptural puisé dans ce vocabulaire de formes et de couleur. Des phrases de formes à composer, décomposer, recomposer à l’infini par les artistes invités et dans des ateliers avec les différents publics du lieu.

mots voyageurs #2

Pour ce projet, initié par Malte Martin, chaque jour du mois de septembre, deux mots seront affichés avec une présentation étymologique pour retracer leur voyage avant d’arriver dans la langue française.

Pour cette installation, qui célèbre ainsi le métissage de la langue commune, nous avons eu le plaisir de recevoir des créations de graphistes et de typographes du monde entier.