sonocité I | la danse des particules | France 2oo5

“Ce matin, je suis allé voir l’endroit où les éboueurs déposent leurs ordures, sapristi, c’est beau !” Jacques Villéglé

Ce projet de Sound Track réunissait 14 personnes : 7 binômes de créateurs sonores et visuels pour figurer une cité sonore. Chacun devait déposer et mettre à disposition de tous un matériel de base. Chaque binôme devait ensuite en intégrer au moins un élément dans sa propre production. Chacun des créateurs était recruté dans des univers esthétiques très différents. Malte Martin et Marie-Hélène Fournier furent associés dans cette nouvelle entreprise, initiée par Patricia Dallio et sa compagnie Sound Track.

“La ville, organisme vivant, produit des beautés inattendues, comme ici la danse des particules à la fin du marché. Echanges, juxtapositions, décalages… pistes d’envol nous dégagent du réel sans pour autant nous en déconnecter…” est un bon descriptif des images associées à la composition musicale. En fait, Malte et Marie-Hélène ont produit deux films et deux musiques. Le visiteur peut les jouer dans l’ordre originel ou les croiser.

  • partenaires

    ces créations sont réunies sur le Dvd Sonocité
    pour vous le procurer: soundtrack@libertysurf.fr ou stracks.free.fr

    production: Soundtrack
    coproduction: Agrafmobile
    producteurs associés: Art(i)too, Autour de la terre, césaré, l’Hippogriffe, Millefeuille
    avec le soutien du Ministère de la Culture (commission DICREAM), l’ADDMC Haute Marne, Ville de Chaumont, Conseil Général de Haute-Marne, REMCA-Cartonnerie, SACEM, Virtools

    architectes: Ermeline le Mézo, Francisco Ruiz de Infante, Marie-Hélène Fournier, Malte Martin, Nicolas Clauss, Patricia Dallio, Antoine Schmitt, Wall'ich, Xavier Boissarie, Philippe Lakits, Christian Sébille, Julia Blanchard, Arnaud Laumont, Tim Catinat, Jérôme Soudan

  • crédits

    création sonore: Marie-Hélène Fournier
    vidéo: Malte Martin

mots voyageurs #2

Pour ce projet, initié par Malte Martin, chaque jour du mois de septembre, deux mots seront affichés avec une présentation étymologique pour retracer leur voyage avant d’arriver dans la langue française.

Pour cette installation, qui célèbre ainsi le métissage de la langue commune, nous avons eu le plaisir de recevoir des créations de graphistes et de typographes du monde entier.