caen même

Cherche place publique.

Je me promène à Caen cherchant les places publiques. Là où on sent le pouls d’une ville, où les gens s’attardent, s’assoient, parlent, regardent… l’agora. Place Saint Sauveur pleine… de voitures en rang serré. La place du théâtre est à l’antipode: un plateau, vide, à traverser. L’absence d’une place, l’absence d’une ville. Est-ce possible d’habiter cet espace? De lui donner un autre rythme? Créer l’envie de s’attarder? Ça doit être possible.
Malte Martin

Du 6 au 10 mars 2011, Malte Martin a installé avec les étudiants de l’ésam de Caen un projet d’écriture dans l’espace urbain à trois endroits de Caen. Une trilogie qui interrogera les places publiques historiques et futures de la ville: la Place Saint Sauveur, la Place du Théâtre et l’ésam sur la presqu'île et ses aménagements à venir.
Chaque endroit verra se construire une lettre, un mot et finalement un feuilleton que les promeneurs pourront lire, interroger, compléter: ÊTRE À CAEN MÊME… CAEN MÊME ÊTRE À… À CAEN MÊME ÊTRE…
Les intempéries, les réactions des passants feront partie de cette performance. Malte Martin avec une équipe d’étudiants de la filière Design Graphique de l’ésam modifieront au fur et à mesure l’installation. Ils essayeront d’habiter l’espace vide de la Place du Théâtre, de ralentir le pas des passants… à la recherche de l’agora.

  • partenaires

    l’ésam de Caen, la Communauté d’agglomération de Caen la Mer, la Maison de l’architecture de Basse-Normandie, l'entreprise Guy Dauphin Environnement, le CDN de Caen

    remerciements à toute l’équipe pédagogique et administrative de l’ésam de Caen

  • crédits

    conception: Malte Martin
    création typographique: Malte Martin
    stagiaires graphiques: Aurélie Bonnet, Emilie Villedieu de Torcy
    production: Agrafmobile
    chargé de projet: Cédric Andrzejczak
    équipe montage: Aurélie Bonnet, Hoefler Juliette, Emilie Villedieu de Torcy, Makeba Gil, Thomas Rainfroy et Bénédicte Dubois
    équipe reportage: Ana Aranda Balcazar et Morgane Rausch

mots voyageurs #2

Pour ce projet, initié par Malte Martin, chaque jour du mois de septembre, deux mots seront affichés avec une présentation étymologique pour retracer leur voyage avant d’arriver dans la langue française.

Pour cette installation, qui célèbre ainsi le métissage de la langue commune, nous avons eu le plaisir de recevoir des créations de graphistes et de typographes du monde entier.