mots publics à saint blaise | Paris 2007

“Mots publics” est un programme d’intervention artistique hors les murs, autour de la Bibliothèque de Saint Blaise à Paris. Elle se situe au pied de la cité la plus dense de Paris. Pendant une première année, “mots publics” déploie ses formes dans l’espace urbain. Des supports légers s’insèrent dans le quotidien du quartier, de grands formats poussent progressivement sur ses murs et ses vitrines. Un cahier de textes littéraires sur “l’art de s’égarer dans la ville” inspiré de Walter Benjamin et rassemblé par Christine Rodès circule dans le quartier peu à peu relayé par les mots des habitants, participants à un atelier d’écriture avec l’auteure Véronique Laupin. En octobre 2007, la restitution finale à Saint Blaise transforme un square d’immeubles en amphithéâtre. Sur la place du Mail, les souffleurs murmurent. Un dispositif de trois écrans amovibles plante un théâtre d’ombres, les habitants lui prêtent leurs silhouettes. Dans le square, le public est au balcon, les souffleurs s’élèvent sur des nacelles, percent les façades de leurs rossignols, pour y déverser leurs phrasés par les fenêtres. Parvenus en haut des immeubles, une “neige de mots” gigantesque est propagée dans l’amphithéâtre par 4o à 5o fenêtres complices. Toutes les évocations de cet “égarement dans la ville” dont les habitants sont les auteurs, poudroient dans l’amphithéâtre du square des Cardeurs. Le bruissement des feuilles est entrecoupé des cris joyeux des enfants et … des adultes.

mots voyageurs #2

Pour ce projet, initié par Malte Martin, chaque jour du mois de septembre, deux mots seront affichés avec une présentation étymologique pour retracer leur voyage avant d’arriver dans la langue française.

Pour cette installation, qui célèbre ainsi le métissage de la langue commune, nous avons eu le plaisir de recevoir des créations de graphistes et de typographes du monde entier.