lèche vitrine rue Sedaine | Paris 2oo9

«Le soir de la Nuit Blanche, rue Sedaine, les enseignes des magasins de confection me font signe. Les vitrines illuminées m’attirent. Chacune met en scène un texte, une texture: des corps et de ses apparats, du plaisir des textures et des tissus de mensonges, du beau linge et des sales draps… La rue Sedaine devient pour une nuit un théâtre déambulatoire des histoires fantômes de ses enseignes.» À partir de la place de la Bastille, les piétons croisent sur leurs chemins des “sucettes” d’affichage avec des textes qui leur parlent “chiffon”: «le vêtement est une rougeur permanente sur la peau de l’humanité (1)». Dès qu’ils s’engagent dans la rue Sedaine, habituellement éteinte le soir, une première vitrine allumée d’un magasin de confection proclame: «Les étoffes vivaient dans cette passion du trottoir. (2)»

Les devantures, d’habitude éteintes, attirent par leurs éclairages. Tout se passe dans une atmosphère flottante: entre shopping nocturne et voyage littéraire étrange, les vitrines deviennent des miroirs qui nous montrent dans notre plus simple enveloppe. «Je n’ai rien à m’être! (3)»

(1) J. C. Flügel, The Psychology of clothes, Londres, The Hogarth Press, 3e ed. 195o
(2) Émile Zola, Au bonheur des Dames, Paris, G. Charpentier, 1883
(3) Michel Olivia, Le Vêtement, Colloque de Cérisy, l’Harmattan, 2oo1, p.69

  • partenaires

    nous remercions pour le soutien: La Marie du 11e (particulièrement Patrick Bloche et Stéphane Martinet), JCDecaux, Publidécor, Starcolor, le Lycée Eugène Henaff de Bagnolet, Kiloutou Paris 11e et l’Association des Commerçants Chinois de Prêt-à-Porter en France

    nous remercions chaleureusement pour leur participation active au projet: Maxime Zhang, Anne Froment, les enseignants et élèves du Lycée Eugène Henaff, ainsi que tous les commerçants qui ont mis à disposition leurs vitrines:
    3W.F, Add.+Trend, AMJ, Arc En Ciel, Azarama, Bel Woman, Chana Mod, Cherry Diffusion, Cosmo, C.S. Good, Didi-M, Dislay, Elisa, Eole, Escargot, Esperance, Fally Fashion, Fashion Hollywood, Forever, France Concept, Greffine, Futur Fashion, Hippocampus, Jasmin, L'Felicit-US, Lilas, Liu Luan, LuLu H, Maxime Z, Milanie, Miss Luna, Mod'ac, Modelli France, Mono, Nana Lisa, Nana Moving, Neslay, Nois & Blanc Vogue, Open Style, Photogenic, Pomme Rouge, Saturne, The Light, Ton Tin, Wang Style

  • crédits

    conception et direction artistique: Malte Martin
    coproduction: Agrafmobile/Galerie Anatome
    chargés de production: Cédric Andrzejczak et Emilie Roulier
    assistés de Maud Beau
    stagiaires graphiques: Antoine Pépin, Louise Lacour,
    Clément Charbonnier (1ères recherches)
    régie: Benjamin Karamehmedovic
    performance: Cécile Brousse, Margaux Amoros et Doris Lanzamann
    bande sonore: Elsa Robichez/ARTE Radio.com
    photographies: Agrafmobile/Michel Chassat
    réalisation des vidéos: La Bise au Chat
    citations sonores de l’alphabet «Instants mobiles» composé par Patricia Dalio

fabrique de la ville, fabrique de cultures

Faire la ville autrement, en plaçant la création artistique et la vie culturelle au cœur de la fabrique urbaine, c’est le projet Fabrique de la ville, fabrique de cultures, un ouvrage collectif dirigé par Michel Duffour et Danielle Bellini, dans lequel des maires de la région parisienne témoignent, aux côtés d’artistes, d’acteurs de la culture et de l’urbain, des politiques culturelles menées dans des villes de la région parisienne.

C’est aux côtés de nombreuses personnalités inspirantes qui œuvrent à la fabrique de la ville et des cultures, que Malte Martin a contribué à cet ouvrage avec l’article “Pour un laboratoire des Communs et de la création urbaine”. Article disponible ici.

Fabrique de la ville, fabrique de cultures, éditions du Croquant, 2020.
Avec la participation de: Juliette Bompoint, Fazette Bordage, Patrick Bouchain, Patrick Braouezec, Laurence Dupouy-Veyrier, Daniel Jeanneteau, Pascal Le Brun-Cordier, Maud Le Floc’h, Patrice Leclerc, Fabrice Lextrait, Pierre Mansat, Malte Martin, Valentine Roy…

conception graphique: écouter pour voir
commande: ville-en-commun.net